Résolument centrée autour de toutes ces cultures qui cohabitent en Méditerranée, la musique originale du violoniste Guilaume Dettmar témoigne avant tout d’une volonté farouche de fédérer plusieurs univers esthétiques pour mieux les fondre en un tout cohérent. Porté par des artistes venus cultuellement et culturellement d’horizons différents, désireux de mêler leurs passions, comme leurs histoires personnelles différentes, ce projet, loin de tout angélisme, rappelle, s’il le fallait, que si cette musique destinée à toutes les jazzifications et aux improvisations les plus échevelées ne peut pas changer le monde pas plus qu’elle n’adoucit les mœurs, elle peut permettre, pour le moins, une prise de conscience salutaire. C’est là l’essentiel.

Au carrefour du jazz

Il a suffit d’un déclic. Pour Guillaume Dettmar, violoniste, tout a démarré au lendemain d’un terrible règlement de compte meurtrier en Israël. Sensible de par ses racines, il écrit plusieurs morceaux, qui, pour lui, tentent de répondre positivement au conflit. Ses chansons ne prennent vie que deux ans après, alors qu’il se retrouve entouré de d’autres musiciens, lors d’un concert improvisé au Club 15. Le club de jazz orléanais voit alors un nouveau projet naître. Les cinq artistes se retrouvent ensuite pour répéter, une fois, puis deux, afin de créer ensemble ce qui deviendra United Colors of Méditerranée.

Après une résidence à Chamonix, chez André Manoukian, quelques dates de concerts s’enchaînent : le festival les Karellis, le festival de Carpentras, les samedis du jazz à Orléans. Rapidement, les membres du groupe rencontrent un nouveau musicien tout juste débarqué de la Nouvelle Orléans à … Orléans. Jason Marsalis, plus jeune de la fameuse fatrie Marsalis, est batteur et vibraphoniste émérite. Il monte sur scène aux côtés d’United Colors of Méditerranée lors du festival Jazz à l’Evêché, au sein de la cité johannique. C’est un succès. Et cette collaboration ne semblerait pas s’arrêter là.

Signé sur le label O’Jazz, le groupe a sorti son premier album en avril 2018. D’autres personnalités du jazz et de la musique orientale ont participé à l’enregistrement. La release party s’est déroulée au Studio de l’Ermitage le 4 juillet dernier. Le groupe sera en tournée en 2018-2019.

production : Yanai Lab
Site Internet : http://ucmediterranee.com/

Publicités